Select Page

Conseil d’administration de l’IÉA

Malcolm Shookner (Président l’IÉA) a une vaste expérience en développement communautaire, en recherche sociale, en promotion de la santé et en politiques publiques qu’il a acquise dans les secteurs sans but lucratif, universitaire et public. Il a travaillé sur de nombreux projets qui utilisent des indicateurs pour mesurer la qualité de la vie, la durabilité, la santé et le mieux-être des collectivités. Il est l’ancien statisticien en chef (retraité) pour Collectivités en chiffres de la Nouvelle-Écosse, ancien site Web provincial qui fournissait de l’information à l’intention et au sujet des collectivités.

 Artiste transgenre non binaire, queer et interprète maintenant établi à Windsor en Ontario, Derrick « Deejah » Biso est né et a grandi à l’Île-du-Prince-Édouard. Il a obtenu un baccalauréat en philosophie et études sur la diversité et la justice sociale à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et a partiellement terminé un diplôme en graphisme au Collège Holland. Il travaille à titre de concepteur de communications graphiques à Windsor depuis 2016 et il appuie les organismes locaux qui encouragent la communauté LGBTQ2SIA+ et les initiatives de libération. Deejah poursuit des études à l’École des arts créatifs de l’Université de Windsor tout en travaillant à temps partiel chez Nouveau Event Planning et à la Ville de Windsor. Il est également bénévole auprès d’Artcite Inc. (à Windsor, en Ontario) et du conseil d’administration de l’Institut d’été du Canada atlantique. Derrick enseigne le yoga à Windsor et a été formé et certifié par le Maritime Yoga Teacher College de l’Île-du-Prince-Édouard.

Robert Cahill est un travailleur de soutien communautaire expérimenté avec une histoire démontrée de travail dans l’industrie des organisations civiques et sociales à Terre-Neuve. Robert a commencé sa carrière dans des organisations communautaires en tant que travailleur humanitaire au refuge pour hommes et au programme Lilly de Choices For Youth, suivi par un emploi à temps plein au programme de logement avec services de soutien RallyHaven de CFY, puis au programme RallyForward Supportive Living. Il a passé près de 5 ans chez Choices for Youth. Robert est fondateur et directeur exécutif de St. John’s Homestead Inc., une organisation de gestion de la vie et des cas de soutien axée sur l’expérience vécue à tous les niveaux de la programmation, et sert également de directeur du développement pour 3 Birds Shelter Inc., qui offre des services d’urgence refuge à St. John’s, NL. Robert Cahill a été le récipiendaire 2017 de la bourse d’études Paula Georing Memorial pour son travail en tant que praticien du logement d’abord.

Rebecca Francis est directrice générale de la Fondation Fergusson, un organisme de bienfaisance du Nouveau-Brunswick. Elle travaille à concrétiser la mission de la Fondation, soit de prévenir et d’éliminer la violence familiale par le financement de la recherche, les programmes et l’éducation. Rebecca s’est jointe à la Fondation Fergusson en 2009 et y occupe le poste de directrice générale depuis 2015. Elle œuvre auprès du secteur de bienfaisance depuis vingt ans et croit fermement en la valeur des organismes sans but lucratif à appuyer les gens les plus vulnérables et à promouvoir le changement. Originaire de Port aux Basques, à Terre Neuve et-Labrador, Rebecca habite à Fredericton (N.-B.) avec son partenaire Terry et les deux enfants du couple.

Susan Hartley, Ph. D., travaille depuis longtemps comme psychologue clinique, éducatrice et défenseure des droits de la personne. Elle a assumé un rôle de leadership dans sa profession, notamment à titre de présidente de l’Association of Psychologists of Nova Scotia et dans le cadre de son travail bénévole. Comme professionnelle et bénévole, Susan a connu une grande diversité d’expériences humaines et acquis un sens solide de la justice sociale qui l’a menée à l’activisme, l’humanitarisme et la politique. Elle a longtemps occupé le poste de directrice de l’organisation non gouvernementale Canadian Women for Women in Afghanistan (CW4WAfghan), en plus d’être une chercheure-boursière de la paix du Rotary, une professionnelle en résolution de conflits, et une conseillère en mobilisation et facilitation communautaire. Au sein du Parti vert de l’Î.-P.-É., Susan a été la porte-parole de l’opposition en santé et mieux-être de 2016 à 2019. Plus récemment, elle a enseigné la santé sociale et mentale des adolescentes et adolescents comme chargée de cours à temps partiel au département de l’éducation de l’UPEI.

D’origine autochtone, Emily Laite vient de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle en est à sa dernière année d’un baccalauréat en sciences humaines et sociales avec majeure en français et mineure en psychologie à l’Université Memorial. Elle espère devenir une enseignante en immersion française dans une école primaire ou élémentaire. Emily est une bénévole très active auprès de la jeunesse et des jeunes enfants de sa collectivité et une défenseure active de la santé mentale. Elle est déterminée à améliorer la santé et la sécurité des personnes vivant au Canada atlantique et continue de travailler à atteindre ce but.

Cathy Leslie, coordonnatrice du conseil de santé communautaire de la Régie régionale de la santé Capital  de la Nouvelle-Écosse, possède de l’expertise dans le développement communautaire ainsi que la création et l’évaluation de programmes. Elle a acquis ses connaissances dans le cadre du travail qu’elle a effectué avec les organismes sans but lucratif et dans le domaine des services à la communauté. Elle croit que les petites collectives rurales forment le caractère essentiel de la Nouvelle-Écosse, car elles sont alimentées par les valeurs rurales d’effort déterminé, d’utilisation soigneuse de ressources et d’entraide communautaire.

Erika Michaud est la Directrice générale par intérim de la Fédération des femmes acadiennes en Nouvelle-Écosse et une membre du Bureau de direction de l’IÉA. Détenant un diplôme en Techniques d’intervention en délinquance du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick ainsi qu’un diplôme en travail social de l’Université Laurentienne en partenariat avec l’Université Sainte-Anne, celle-ci est travailleuse sociale au niveau communautaire depuis plus d’un an. S’intéressant particulièrement à la situation des femmes acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse et à la promotion de la langue française en milieux minoritaires, elle est très intéressée par la nouvelle vision du féministe de l’Acadie et investit ses efforts à préserver l’histoire des femmes acadienne et francophones de la province, à promouvoir l’offre active des services en français et à encourager la participation active en communauté des jeunes acadiennes et francophones.

Eva Sock est la gestionnaire des soins de santé primaires et des relations intergouvernementales auprès de l’Elsipogtog Health and Wellness Centre. Elle fait partie de l’équipe de la haute direction et travaille aussi avec l’équipe du projet de la gestion de l’information sur la santé à promouvoir la collecte et l’analyse de l’information sur la santé aux fins de planification et dans le but d’améliorer la santé et le mieux-être communautaires. Eva est la présidente du groupe de consultation Elsipogtog du programme des services de police communautaires de la GRC et membre de l’organisation nationale de la GRC, fournissant des conseils et de l’aide sur la perspective autochtone des services policiers. Elle participe également à plusieurs projets ayant pour but d’améliorer la santé mentale des jeunes dans sa collectivité et est actuellement membre des Premières Nations au sein de la Coalition pour la santé mentale et le traitement des dépendances du Nouveau-Brunswick. Eva a de l’expérience en développement et en planification communautaires et en relations intergouvernementales, ayant servi de gestionnaire de bande dans sa collectivité depuis plus de vingt ans. Elle a obtenu son diplôme en travail social de l’Université St. Thomas et aide la profession depuis plus de quarante ans. Eva est heureuse de communiquer à d’autres la situation, les aspirations et les rêves de sa collectivité.

Patsy Beattie-Huggan (Coordinatrice de l’IÉA) est la fondatrice et la présidente de The Quaich Inc., une société d’experts-conseils dans le domaine de la promotion de la santé. Elle est reconnue pour son leadership à concevoir et établir des modèles analytiques sur l’équité en matière de santé et la promotion de la santé (notamment Cercle de la santé), ainsi que des partenariats et des organismes ayant pour but de faire progresser la santé, la sécurité et le développement social.

 

 

Save