Select Page

Conseil d’administration de l’IÉA

Malcolm Shookner (Président l’IÉA) a une vaste expérience en développement communautaire, en recherche sociale, en promotion de la santé et en politiques publiques qu’il a acquise dans les secteurs sans but lucratif, universitaire et public. Il a travaillé sur de nombreux projets qui utilisent des indicateurs pour mesurer la qualité de la vie, la durabilité, la santé et le mieux-être des collectivités. Il est l’ancien statisticien en chef (retraité) pour Collectivités en chiffres de la Nouvelle-Écosse, ancien site Web provincial qui fournissait de l’information à l’intention et au sujet des collectivités.

Robert Cahill est un travailleur de soutien communautaire expérimenté avec une histoire démontrée de travail dans l’industrie des organisations civiques et sociales à Terre-Neuve. Robert a commencé sa carrière dans des organisations communautaires en tant que travailleur humanitaire au refuge pour hommes et au programme Lilly de Choices For Youth, suivi par un emploi à temps plein au programme de logement avec services de soutien RallyHaven de CFY, puis au programme RallyForward Supportive Living. Il a passé près de 5 ans chez Choices for Youth. Robert est fondateur et directeur exécutif de St. John’s Homestead Inc., une organisation de gestion de la vie et des cas de soutien axée sur l’expérience vécue à tous les niveaux de la programmation, et sert également de directeur du développement pour 3 Birds Shelter Inc., qui offre des services d’urgence refuge à St. John’s, NL. Robert Cahill a été le récipiendaire 2017 de la bourse d’études Paula Georing Memorial pour son travail en tant que praticien du logement d’abord.

Karen Clarke est une travailleuse sociale qui voit aux politiques publiques liées au mieux-être des enfants, des jeunes, des familles et des collectivités. Elle a travaillé pendant plusieurs années au sein du ministère de l’Enfance, des Aînés et du Développement social du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, en commençant par la protection de l’enfance de première ligne pour passer ensuite à la gestion de projets et à l’élaboration de politiques. Elle a également travaillé auprès de la division de l’engagement public et de la planification du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador à titre de responsable des programmes pour la jeunesse, collaborant avec diverses organisations communautaires et de jeunesse. Karen est réputée pour sa capacité à nouer des liens et à faciliter la collaboration, et cherche continuellement à se perfectionner sur le plan professionnel et à mieux contribuer à une société en santé.

Susan Hartley, Ph. D., travaille depuis longtemps comme psychologue clinique, éducatrice et défenseure des droits de la personne. Elle a assumé un rôle de leadership dans sa profession, notamment à titre de présidente de l’Association of Psychologists of Nova Scotia et dans le cadre de son travail bénévole. Comme professionnelle et bénévole, Susan a connu une grande diversité d’expériences humaines et acquis un sens solide de la justice sociale qui l’a menée à l’activisme, l’humanitarisme et la politique. Elle a longtemps occupé le poste de directrice de l’organisation non gouvernementale Canadian Women for Women in Afghanistan (CW4WAfghan), en plus d’être une chercheure-boursière de la paix du Rotary, une professionnelle en résolution de conflits, et une conseillère en mobilisation et facilitation communautaire. Au sein du Parti vert de l’Î.-P.-É., Susan a été la porte-parole de l’opposition en santé et mieux-être de 2016 à 2019. Plus récemment, elle a enseigné la santé sociale et mentale des adolescentes et adolescents comme chargée de cours à temps partiel au département de l’éducation de l’UPEI.

Cathy Leslie, coordonnatrice du conseil de santé communautaire de la Régie régionale de la santé Capital  de la Nouvelle-Écosse, possède de l’expertise dans le développement communautaire ainsi que la création et l’évaluation de programmes. Elle a acquis ses connaissances dans le cadre du travail qu’elle a effectué avec les organismes sans but lucratif et dans le domaine des services à la communauté. Elle croit que les petites collectives rurales forment le caractère essentiel de la Nouvelle-Écosse, car elles sont alimentées par les valeurs rurales d’effort déterminé, d’utilisation soigneuse de ressources et d’entraide communautaire.

Linda Liebenberg, Ph. D., est une chercheure et une évaluatrice qui a un intérêt fondamental pour les enfants et les jeunes ayant des besoins complexes. Dans le cadre de son travail, elle explore la promotion de la santé mentale et d’un développement positif de la jeunesse. Elle se sert de ressources officielles et officieuses principalement axées sur l’épanouissement de la résilience communautaire et de ressources communautaires connexes. Linda offre des services de conseil et de collaboration à de nombreux organismes communautaires internationaux, dont Save the Children Danemark, Eskasoni Mental Health Services, Right to Play, la Banque mondiale, l’Organisation mondiale de la Santé et l’Association canadienne de santé publique.

Arianne Melara est née et a grandi au Salvador, et vit actuellement au Nouveau-Brunswick (Canada). Elle a obtenu un baccalauréat ès arts avec distinction en économie et en relations internationales à l’Université St. Thomas. Son parcours personnel et professionnel se caractérise par sa passion pour diverses questions sociales et son profond dévouement à l’amélioration de sa collectivité par la collaboration. Arianne possède cinq ans d’expérience dans le secteur sans but lucratif. Avant de se joindre au Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick (CMNB), elle a travaillé pour une organisation internationale qui soutient des programmes d’apprentissage expérientiel par le service avec des éducatrices, éducateurs, étudiantes et étudiants en Ontario. Elle est gestionnaire des initiatives jeunesse, de l’élaboration des politiques et de l’engagement des parties prenantes pour le CMNB. Le rôle qu’elle a joué à la tête du programme provincial et bilingue de leadership des jeunes appelé Imagine N.-B. figure parmi ses plus grandes réalisations. Parmi les exemples d’initiatives qu’elle a dirigées, citons les recommandations de programmes d’études visant à améliorer la façon dont le multiculturalisme et l’immigration sont enseignés dans les écoles de la maternelle à la 12e année, notamment les contributions des immigrantes et immigrants au Canada et au Nouveau-Brunswick, ainsi que le soutien aux éducatrices et éducateurs pour créer des communautés scolaires inclusives et représentatives sur le plan culturel. Arianne a reçu d’importantes distinctions, dont une nomination pour le prix des 25 grands immigrants du Canada atlantique, ainsi que le titre de jeune Néo-Brunswickoise à suivre par Huddle Today et de l’une des sept jeunes femmes de conviction par la CBC.

La participation des jeunes est au cœur des efforts de Chantal Peng en matière de défense desintérêts d’action sociale. Cette étudiante de troisième année du programme de baccalauréat en musique de l’Université Acadia est très active, tant sur le plan scolaire que communautaire. Chantal est conseillère jeunesse de Kings-Hants, une défenseure nationale des jeunes pour les questions de soins de santé et d’égalité des genres, et la directrice musicale de l’Église anglicane St. James. À l’été 2019, Chantal a eu l’occasion en or d’assister à l’IÉA comme participante du programme de leadership pour les jeunes et elle est très heureuse de revenir cette année comme coordinatrice de ce même programme. Elle a bien hâte de stimuler l’intérêt des jeunes du Canada atlantique lors du forum de cette année.

Eva Sock est la gestionnaire des soins de santé primaires et des relations intergouvernementales auprès de l’Elsipogtog Health and Wellness Centre. Elle fait partie de l’équipe de la haute direction et travaille aussi avec l’équipe du projet de la gestion de l’information sur la santé à promouvoir la collecte et l’analyse de l’information sur la santé aux fins de planification et dans le but d’améliorer la santé et le mieux-être communautaires. Eva est la présidente du groupe de consultation Elsipogtog du programme des services de police communautaires de la GRC et membre de l’organisation nationale de la GRC, fournissant des conseils et de l’aide sur la perspective autochtone des services policiers. Elle participe également à plusieurs projets ayant pour but d’améliorer la santé mentale des jeunes dans sa collectivité et est actuellement membre des Premières Nations au sein de la Coalition pour la santé mentale et le traitement des dépendances du Nouveau-Brunswick. Eva a de l’expérience en développement et en planification communautaires et en relations intergouvernementales, ayant servi de gestionnaire de bande dans sa collectivité depuis plus de vingt ans. Elle a obtenu son diplôme en travail social de l’Université St. Thomas et aide la profession depuis plus de quarante ans. Eva est heureuse de communiquer à d’autres la situation, les aspirations et les rêves de sa collectivité.

Patsy Beattie-Huggan (Coordinatrice de l’IÉA) est la fondatrice et la présidente de The Quaich Inc., une société d’experts-conseils dans le domaine de la promotion de la santé. Elle est reconnue pour son leadership à concevoir et établir des modèles analytiques sur l’équité en matière de santé et la promotion de la santé (notamment Cercle de la santé), ainsi que des partenariats et des organismes ayant pour but de faire progresser la santé, la sécurité et le développement social.

 

 

Save