Select Page

IÉA 2020

Forum sur les politiques pour la promotion de la santé mentale dans la région atlantique

24 au 26 août 2020


Investissements en amont pour la promotion de la santé mentale : la réponse à la crise en santé mentale

 

La « nouvelle normalité » a limité notre capacité de nous regrouper en larges groupes provenant de plusieurs provinces, mais a également sensibilisé les gens à la santé et au mieux-être mentaux et aux besoins d’établir des mesures en amont. Dans cette optique, le conseil d’administration de l’IÉA a décidé de tenir les activités de l’Institut en ligne!
 
Nous sommes enthousiastes quant aux possibilités d’attirer d’autres personnes et ainsi d’ajouter des voix de toutes les régions du Canada atlantique! L’IÉA sera une activité virtuelle qui comprendra des conférencières et conférenciers, des panélistes, des ateliers, des discussions en petits groupes, des possibilités sociales et de réseautage, la vitrine de l’Atlantique et votre programme de leadership pour jeunes. Restez à l’affût des détails!

« La pandémie de COVID-19 a fait état de notre vulnérabilité collective aux répercussions de l’isolement et notre lutte pour préserver la santé mentale. Elle a également mis en valeur l’importance de tenir compte de la santé mentale dans l’établissement de différentes politiques qui protègent la santé physique. La société nécessite des politiques et des programmes qui favorisent des liens positifs, des réseaux sociaux, l’éducation, un revenu adéquat, l’inclusion et l’hébergement – de l’enfance à la jeunesse en passant par les aînés. C’est la raison pour laquelle nous devons continuer de travailler sur des interventions en amont qui appuient la santé mentale et les services accessibles. »

– Patsy Beattie-Huggan, Coordinatrice de l’IÉA

Faites partie d’un mouvement qui rassemble les gens capables d’influencer et de mettre en œuvre des changements à l’échelle des politiques et de la collectivité! L’IÉA 2020 a pour mission de mieux faire comprendre l’importance de la santé mentale des nourrissons, des enfants et des jeunes dans l’ensemble de la société, et d’encourager l’action en matière de politiques afin d’influencer les investissements en amont pour la santé mentale.

Acquérir les compétences nécessaires au renforcement des capacités d’élaboration et de mise en œuvre de politiques en amont.
Échanger des idées et dialoguer, se fonder sur des données et des pratiques exemplaires
Aider à mettre au point un programme et des ressources d’élaboration et de mise en œuvre de politiques.
Collaborer et s’amuser avec les divers participantes et participants.
Tirer des leçons du savoir des leaders autochtones et des militants pour la jeunesse qui sont passionnés par la promotion de la santé mentale.
Étendre son réseau au Canada atlantique et ailleurs.

Qui sera de la partie?

De politiciens, des fonctionnaires, des professionnels de la santé, des chercheurs universitaires, des pédagogues, des représentants d’organismes sociaux, des leaders de la jeunesse et des membres du grand public ainsi que des représentants du secteur privé, des médias et des syndicats… toute personne souhaitant collaborer pour contribuer à la santé mentale!


L’IÉA 2020 s’inscrira dans la continuité des cinq dernières éditions du programme de l’IÉA, portant sur la promotion de la santé mentale, et des consultations tenues ce printemps. On encouragera la prise d’action en produisant des ressources qui appuieront l’élaboration et la mise en œuvre de politiques en amont pour la promotion de la santé mentale des nourrissons, des enfants et des jeunes.

« Quand nous pensons à la santé mentale, ce sont souvent les difficultés mentales et les problèmes de santé mentale qui nous viennent à l’esprit, ainsi que la façon de résoudre une crise une fois que cette dernière s’est produite. Ce processus de raisonnement exige un investissement après coup ou « en aval ». Le raisonnement « en amont » signifie d’investir sagement pour une future réussite et pour aborder des déterminants de santé mentale plus généraux sur le plan de la population. Nous percevons la santé mentale comme une ressource nécessitant une démarche de la part de l’ensemble du gouvernement et de la société. En dépit de l’existence de constats favorisant la démarche « en amont », notre investissement actuel dans les politiques et les pratiques se fait « en aval », et nous nous devons de changer le soutien public et politique pour penser et investir différemment. »
– Principale conférencière de l’IÉA 2017, professeure Margaret Barry, Centre collaborateur de l’OMS pour la recherche en promotion de la santé, National University of Ireland, à Galway

Cliquez-ici pour télécharger la programme préliminaire!

L’IÉA 2020 s’inscrira dans la continuité des cinq dernières éditions du programme de l’IÉA, portant sur la promotion de la santé mentale, et des consultations tenues ce printemps. On encouragera la prise d’action en produisant des ressources qui appuieront l’élaboration et la mise en œuvre de politiques en amont pour la promotion de la santé mentale des nourrissons, des enfants et des jeunes.

Dans la foulée du forum de l’IÉA de l’année dernière, qui portait sur les milieux favorables à la santé mentale des enfants et des jeunes, nous adoptons une fois de plus l’approche pansociale en orientant la conversation vers le thème des politiques et des programmes. Des consultations provinciales ont eu lieu ce printemps dans chacune des provinces de l’Atlantique et des consultations atlantiques, dans des communautés autochtones et francophones. Grâce à ce processus et au suivi, nous avons noué des liens dans chacune des provinces afin de mieux relever les politiques et les programmes qui font la promotion de la santé mentale dès les premières années. Nous cernerons aussi les pratiques exemplaires, les lacunes et les champs d’action potentiels. Ces consultations alimentent le programme de l’IÉA 2020.

En réponse à la pandémie de COVID-19 et pour susciter la participation de toutes les personnes intéressées dans le Canada atlantique, l’IÉA 2020 est offert sur une solide plateforme de conférence en ligne sous forme d’un forum sur les politiques pour la promotion des nourrissons, des enfants et des jeunes. Portant sur le thème Les investissements en amont pour la promotion de la santé mentale : la réponse à la crise en santé mentale, le forum traitera de l’état de santé mentale chez les enfants et les jeunes avant la pandémie ainsi que comme conséquence de cette dernière, et explorera les moyens par lesquels il est possible de soutenir ou d’élaborer des politiques de promotion de la santé mentale. Le forum, qui est planifié du 24 au 26 août, rassemblera des influenceurs de politique du Canada atlantique, c’est-à-dire des politiciens, des fonctionnaires et des représentants de la société civile. Ensemble, nous explorerons les données sur les facteurs préventifs qui influencent la santé mentale et nous acquerrons des compétences pour mieux influencer, élaborer et mettre en œuvre des politiques en amont.

Le monde entier est aux prises avec la pandémie de la COVID-19 et connaît un niveau d’éloignement social et physique inégalé. Les familles ressentent du stress en raison des réalités économiques et d’autres demandent des services essentiels. Les mères enceintes sont inquiètes du milieu au sein duquel leur enfant naîtra. Les centres de la petite enfance ont été fermés, entraînant des défis pour les parents qui travaillent. Les écoles sont fermées, ce qui signifie que les familles doivent voir à l’enseignement de leurs enfants. Et bien que de l’aide soit offerte en ligne, les systèmes de soutien traditionnels ne sont pas accessibles. La situation s’étend sur un nombre inconnu de mois et nous met au défi d’être résilients et de prendre soin de notre santé mentale.

Alors, quelles sont les répercussions sur nos enfants et nos jeunes? Même si de nombreuses personnes ont renforcé leurs liens en « se confinant à la maison », bon nombre ont connu un traumatisme accru. Quelle sera l’incidence de cette situation? Quels seront les effets sur les politiques élaborées pendant cette période? Quelles sont les occasions qui en découleront? Le rétablissement à la suite de la pandémie donnera-t-il lieu à des structures sociales nouvelles et améliorées qui favorisent la santé mentale chez les nourrissons, les enfants et les jeunes? Ces questions et d’autres que vous suggérerez pendant les consultations sont celles que nous communiquerons à d’autres et poserons aux différents intervenants dans le cadre de notre forum sur les politiques.

Le forum se fera l’exemple d’un milieu de collaboration au Canada atlantique. Il nous permettra de mieux comprendre les savoirs autochtones, de nous aligner aux objectifs de développement durable et d’aider le Canada atlantique à passer à la vitesse supérieure en créant un programme de politiques qui soutient l’élaboration et la mise en œuvre de politiques en amont. Les points saillants comprennent les conclusions du programme sur la santé mentale de la petite enfance de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), les pratiques exemplaires tirées de nos consultations au Canada atlantique ce printemps, des données du Centre de collaboration nationale, et des pratiques exemplaires du Québec.

Les thèmes suivants seront abordés dans le contexte de la pandémie :

  • Pratiques exemplaires pour la création de politiques en amont au Canada atlantique
  • Définition d’une politique et de son pouvoir de promotion de la santé mentale des Canadiennes et des Canadiens
  • Preuves de politiques en amont qui font la promotion de la santé des nourrissons, des enfants et des jeunes
  • Approche à double perspective : intégration des modes de connaissance autochtones
  • Incidence de la politique et de l’économie sur les politiques et l’inclusion
  • Défis et influences en matière d’élaboration de politiques en amont
  • Liens avec les objectifs de développement durable
  • Perfectionnement de compétences pour influencer et mettre en œuvre des politiques
  • Possibilités ouvertes par la pandémie pour un appel au changement transformateur
  • Perspectives de jeunes leaders

Le Forum 2020 de l’IÉA aura lieu du 24 au 26 août 2020 en ligne, streaming depuis le territoire mi’kmaq ancestral non cédé. Pour de nombreuses présentations, des documents en français seront distribués et des services d’interprétation simultanée seront offerts. Un programme de leadership des jeunes seront aussi offerts.

Inscription 325 $


Tarifs de groupe

Réservez maintenant pour les groupes de trois ou plus au tarif réduit pour inscription hâtive et obtenez une inscription supplémentaire gratuite! Cette offre est valable jusqu’au 31 juillet.

Contactez-nous à info@asi-iea.ca pour demander une facture ou organiser le paiement en ligne (ce forfait ne peut pas être acheté via EventBrite).